top of page
CHAUFFOIR_TRAVAUX-5.jpg

Le Chauffoir :
lieu de fabrique artistique,
de pratique amateur
et de vie citoyenne.

Situé 2 rue Bernardin à Châteauroux (36), le Chauffoir est un lieu de fabrique artistique et de rencontres entre les professionnel·elles, les amateur·ices, les curieux·ses de pratiques culturelles et les habitants·es du quartier.


Ouvert à la pratique du théâtre, de la danse, de la musique, de la marionnette et du clown, le Chauffoir permet l’organisation d’ateliers, de stages et de rencontres thématiques artistiques et culturelles.


Il accueille également des ateliers réguliers autour du bien-être tels que le Pilates, le Yoga, ou encore des pratiques partagées entre les parents et leurs enfants.


Des événements liés à la vie du lieu tels que les sorties de résidences, expositions, concerts et portes ouvertes sont régulièrement organisés et permettent d’accueillir un public varié, dont notamment celui du quartier.

Le Chauffoir, membre du réseau ALiiCe

AliiCe est le réseau des Lieux intermédiaires et indépendants du Centre-Val de Loire. Le réseau met en œuvre des actions de soutien, de militance, de valorisation et favorise l'échange de compétences et de ressources, le partage, la rencontre entre ces lieux et leurs équipes. ALiiCe permet d'exprimer d'une voix commune les singularités, les préoccupations, les richesses, ainsi que l'utilité culturelle, sociale, territoriale, sociétale et économique de nos lieux notamment dans le débat public. 

L’HISTORIQUE

 

 

 

Démarrage


En 2017, ayant le même besoin d'un lieu de travail, les 3 Cris et la Bolita Cie décident de louer et de cogérer un espace au sein du 9 Cube à Châteauroux. Très vite naît l'envie d’en faire un espace où pourront se croiser les disciplines artistiques, un espace ouvert tant aux professionnel·les qu’aux pratiquant·es amateur·ices.


Le projet se développe en ce sens : le lieu est mis à disposition des compagnies locales et des personnes souhaitant disposer d'un espace pour leur recherche artistique; des ateliers et des stages sont ouverts en danse, théâtre, marionnettes et écriture.
Le lieu attire des compagnies et des groupes de musique d'autres régions, et ainsi se développent les résidences.
De 2018 à début 2020, sont accueilli·es : 13 compagnies de théâtre, 9 groupes de musique, 8 compagnies de danse, 1 compagnie de marionnettes. Sont organisés 4 stages de danse, 3 stages de théâtre dont un spécifique au jeune public, 1 stage d’écriture, ainsi que d
es ateliers réguliers liés à la lecture, à la communication bienveillante, à la langue des signes et à la motricité enfants.


Par ailleurs, les liens avec les associations présentes au 9 Cube, Radio Balistiq et Berry Lait, permettent le développement d'un projet radiophonique et l'organisation de nombreuses représentations artistiques.

 

 

 


Virage


Portée par cette dynamique, l'équipe ressent la nécessité d'ouvrir le projet sur l’extérieur.

L'idée d'un événement qui rayonnerait dans l’environnement proche et attirerait un public large prend forme : ainsi naît en 2019 le festival SURCHAUFF ! qui allie stage de danse et spectacles d’arts vivants.


Cette volonté d’ouverture se traduit par :
- l’effort de communication sur le quartier,
- le tarif facilitant l'accès à tou·tes,
- l'invitation des personnes hébergées au Centre d'Accueil de Demandeurs d'Asile,
- la présentation du spectacle AZUL des 3 Cris devant l’atelier de mécanique automobile Méca Pneu, à deux cent mètres du 9 Cube.


Le festival est aussi l'occasion de mobiliser des bénévoles qui s'impliquent dans l'accueil des artistes et du public, ainsi que dans la scénographie du site.

 

 

 

 

Panne


En 2020, l'activité est arrêtée par la pandémie.

Sans perspective de reprise, l’équipe est contrainte de dénoncer le bail pour éviter d'épuiser la trésorerie des deux compagnies.


Le choc produit par l'interruption de toute activité artistique et de transmission laisse rapidement place à la volonté de repenser l'avenir du projet. Le repérage de lieux sans affectation appartenant à la collectivité conduit l’équipe à rencontrer le service culturel municipal. La proposition de partager un espace avec d’autres associations ne laisse que peu de maîtrise de l'occupation du lieu.


L'attention aiguisée pour tout bâtiment susceptible de présenter une surface adéquate fait découvrir à l’équipe un entrepôt accolé à une maison située 2 rue Bernardin à Châteauroux. Considérant que l'ensemble, proche de la gare et de l’hyper-centre, permet d'envisager un développement du projet, trois membres de l'équipe constituent une SCI pour son acquisition, SCI dont le Chauffoir sera désormais locataire.

 

 

 


Nouveau départ


En 2021, le projet est repensé en fonction de la situation géographique du lieu, de son nouvel environnement et de ses potentialités propres.


Avec l’aide de bénévoles, l’équipe aménage les nombreux espaces du Chauffoir dont la superficie totale s'étale sur 400 m2 :
- une grande salle de 100 m2 (non encore chauffée),
- une petite salle de 30 m2,
- un studio de musique de 30 m2,
- un bureau utilisé par les compagnies co-gérantes et mis à disposition des artistes accueilli·es en résidence,
- un second bureau investi par un auto-entrepreneur en administration culturelle,
- un atelier de construction,
- une cuisine collective,
- un vestiaire,
- une chambre,
- une salle de bain et deux sanitaires,
- un salon,
- une cour extérieure.


Les espaces communs d'accès libre comme la cuisine collective et les espaces de détente sont pensés pour favoriser rencontres et échanges informels.


Une attention toute particulière est portée à la communication directe avec les voisin·es dans les échanges au quotidien ou par des visites impromptues du lieu.
Une communication ludique sur les réseaux sociaux entretient un intérêt pour le lieu et son évolution.


Les moyens privilégiés pour garder toute sa souplesse au projet sont la responsabilisation des utilisateur·ices et la circulation de l’information.
Le Chauffoir répond avec réactivité aux sollicitations.

Les conditions matérielles permettent des accueils en résidence et le développement de la mise à disposition à des compagnies ou des personnes porteuses de projets artistiques et culturels. À ce jour, une trentaine de compagnies, groupes ou associations ont fréquenté le Chauffoir, 7 activités sont pratiquées à un rythme hebdomadaire, et les 3 Cris et La Bolita mènent des ateliers et des stages réguliers.
 

 

 

 

 

 

 

 

AUJOURD'HUI

 

 


Évènements artistiques et culturels


Le Chauffoir met en place des évènements ponctuels tels que des stages de pratiques artistiques, sorties de résidences, expositions et concerts, généralement liés à des rencontres avec des artistes dont l’équipe apprécie la démarche, la prise de risque, et auxquel·les elle souhaite offrir la possibilité d’une rencontre avec le public.
Permettant également le rayonnement du lieu et l’accueil du voisinage, ces temps de partage sont des moments privilégiés pour la mobilisation de bénévoles.


Le Chauffoir accueille également des réunions de réseaux tels que ALiiCe (Association des Lieux Intermédiaires Indépendants du Centre-Val de Loire) auquel le Chauffoir adhère, LOUI36 (réseau départemental des Lieux Ouverts Uniques et Innovants de l'Indre), le RJP au Centre (Réseau Jeune Public de la Région Centre-Val de Loire), le réseau des Acteurs Culturels de l’Indre initié par Equinoxe, Scène Nationale de Châteauroux.

 

 

 


Centre de ressources


Dans le salon, un centre de ressources concernant les arts est à présent aménagé. Il est constitué de DVD de spectacles et documentaires artistiques, de livres théoriques, de pièces de théâtre, de recueils de poèmes, de magazines à thématique culturelle, ainsi que de nombreux CD de musiques classique, jazz, pop, rock, électro, etc…
Ces ouvrages sont consultables sur place et peuvent être empruntés.


Un matériel de projection disponible dans cet espace permet le visionnage collectif de vidéos, par exemple à la fin des journées de stage.

 

 

 


Vie dans le quartier


Le lieu est implanté dans une rue transversale constituée de petites maisons datant d’une centaine d’années, dans laquelle existe une association de voisin·es depuis vingt ans avec laquelle l’équipe du Chauffoir organise des moments conviviaux.
Tou·tes les habitant·es de la rue sont systématiquement invité·es aux portes ouvertes, sorties de résidence, expositions et concerts, et l’équipe du Chauffoir est attentive aux relations du quotidien : les voisin·es savent qu’ils·elles peuvent passer de manière impromptue; l’atelier de construction leur est ouvert si besoin pour du petit bricolage.

 

 

 


Fonctionnement


Depuis 2021, le lieu est doté de son propre pôle juridique : l’ Association de gestion du Chauffoir. Il est porté par les 3 Cris et la Bolita.

Les deux compagnies mutualisent leur capacité de travail pour leurs propres créations, tout en permettant le développement d’actions de transmission, d’échanges de savoirs et d’accompagnement de projets.


Des réunions mensuelles permettent de repenser les objectifs, de rendre opérationnelles les décisions de partage des taches tant administratives que d’aménagement et d’entretien.


Un règlement intérieur a été établi, des conventions d’occupation des différents espaces sont signées, soit ponctuellement soit à l’année, avec les associations accueillies.


Le site web du Chauffoir permet d’informer de son actualité et, aux associations désireuses de créneaux d’occupation, d’établir leurs demandes sur un calendrier en ligne.
 

 

 

 

 

 

 

L’AVENIR

 

 


A court terme


Afin de développer le projet, de mieux accompagner les actions qui s’y déroulent et les viabiliser, la création d’un poste de coordinateur.ice devient indispensable. Ce poste pourrait être financé par le dispositif CAP’asso de la région Centre Val de Loire.


Le nécessaire équipement en chauffage de la grande salle permettra enfin d’envisager des accueils tout au long de l’année.


Divers autres travaux sont envisagés, notamment afin :
- de rénover l’installation électrique et d’améliorer l’isolation de la petite salle et du studio de musique,
- d’aménager l’espace de détente extérieur d’une terrasse et de refaire les joints de la façade donnant sur la rue.


En vue d’inscrire le Chauffoir dans une démarche environnementale, une réflexion est menée concernant le recyclage de décors et l’utilisation de mobiliers de seconde main, ainsi que le choix de matériaux de construction éco-responsables.

 

 

 


A moyen terme


Renforcer l'inscription du Chauffoir dans le quartier et son environnement avec la reprise du festival SURCHAUFF !, sur une formule en intérieur et en extérieur reste l’un des objectifs prioritaires à moyen terme.


Les travaux d’isolation et d’équipement en chauffage de la mezzanine de 200 m2 permettra l’installation des bureaux (libérant ainsi ceux actuels afin de les transformer en chambres) et d’un espace supplémentaire pour la pratique du Reformer (Pilates sur machine).


La réfection et l’isolation du sol du grenier déjà existant au-dessus de la mezzanine donnera la possibilité de créer un espace de stockage de matériel son et lumière.

 

 

 


A long terme


La volonté de l’équipe du Chauffoir est d’accueillir en résidence et de soutenir de jeunes compagnies émergentes, en assurant :
- la prise en charge complète de leur hébergement et de leur restauration,
- l’accompagnement logistique de leurs sorties de résidence à l’adresse de publics professionnels,
- un soutien financier à la production de leur création en cours.

 

 

 

bottom of page